HUMIDITÉ ET TEMPÉRATURE



Étant constitué de bois, le piano est un instrument particulièrement sensible à l'humidité et à la température. Des changements rapides et excessifs entre le chaud et le froid, l'humidité et la sécheresse, sont des facteurs directement liés à l'expansion et à la contrition de plusieurs parties internes du piano, ce qui entraîne des changements au point de vue de la qualité sonore du piano, de la stabilité de l'accord ainsi que du bon fonctionnement de la mécanique. Autant que possible, essayez de maintenir constant le taux d'humidité et la température dans la pièce où est placé le piano. L'humidité relative idéale pour le piano se situe entre 40% et 45%, la température elle se situe entre 72 et 75 degrés F. Il serait bon de se procurer un Hygromètre(petit appareil qui mesure le taux d'humidité relative et la température ambiante d'une pièce) afin d'avoir un meilleur suivi sur les conditions dans lesquelles le piano est placé.

Trop d'humidité peut amener des problèmes tels qu'une mécanique lente, des touches qui " collent ", de la corrosion qui s'installe sur les cordes et les chevilles d'accord, une instabilité sur l'accord du piano. Par contre, une sécheresse excessive peut amener des problèmes beaucoup plus sérieux, coûteux et dans certain cas irréversibles. Fissures dans la table d'harmonie, chevilles d'accord trop molles, gauchissement du bois, perte d'ajustement et du bon fonctionnement de la mécanique, incapacité de l'instrument à être accordé sur la tonalité internationale (A-440) et de garder cette tension sont tous des problèmes directement liés au manque d'humidité.

Si vous êtes dans l'incapacité de fournir à votre piano un environnement approprié (principalement l'humidité relative entre 40% et 45%), il serait important de demander conseil à un technicien compétent qui vous conseillera sur les différentes solutions pour conserver votre instrument en bon état..




RetourRetour à la page Principale